1-- Nathalie Yamb:« Nous vous offrons, pour le remplacer, les momies que vous maintenez au pouvoir en Afrique. Vous pourrez toujours les exposer dans vos musées » |2-- La FranceAfrique reagit: Nathalie Yamb, frappée d’expulsion, « doit quitter la Côte-d’Ivoire » dès ce lundi 2 décembre 2019 |
Rafraichir la liste des Recentes Discussions sur ABIDJANTALK FORUM
Nathalie Yamb: Sans detour!!!    by sam kehi,le… 8 Dec 2019, 20:04
Ouattara veut livrer a' la F…    by sam kehi,le… 6 Dec 2019, 15:54
Le « brave » Soro Kigbafori s…    by Yafohi 6 Dec 2019, 6:49
Ble Goude se souille les main…    by Yafohi 6 Dec 2019, 6:39
La FranceAFrique expulse Nath…    by Beauté Nubi… 5 Dec 2019, 23:25
Une de nos patriotes nous a q…    by Zutoto 5 Dec 2019, 16:21
Les Dames d'AbidjanTalk    by webmaster 3 Dec 2019, 20:06
Elections 2020: Ouattara decl…    by sam kehi,le… 1 Dec 2019, 3:15
Le Benin expulse l' ambassade…    by sam kehi,le… 28 Nov 2019, 9:35
Zaire: Qui a gagne les electi…    by webmaster 25 Nov 2019, 16:16
Zaouli et bouffe a gogo    by webmaster 25 Nov 2019, 2:46
Instabilite' en Afrique: Foru…    by sam kehi,le… 21 Nov 2019, 18:04
... autres recents topics


Liberte' conditionnelle: On s'en fout. Gbagbo sera candidat et les juges de la CPI seront juge's eux-memes.

L'arbre à palabre où tous les problemes se reglent
sam kehi,le Guere
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 9425
Inscription : avr. 25, 05 4:57 pm

Liberte' conditionnelle: On s'en fout. Gbagbo sera candidat et les juges de la CPI seront juge's eux-memes.

Message par sam kehi,le Guere » févr. 01, 19 4:43 pm

Jamais on a vu une cour aussi miserable qu'indigne. Tous les juges qui ont contribue' de pres ou de loin a' cette parodie de justice vont rendre compte un jour ou l'autre. Qu'ils le veuillent ou pas Gbagbo sera candidat en 2020 et il gagnera les elections. Ouattara finira par fuir.


La décision est tombée, à l’unanimité des 5 juges.

La liberté conditionnée vient d’être accordée à Laurent Gbagbo et Blé Goudé par la Chambre d’appel de la CPI.

En attendant le procès en appel contre leur acquittement, le Greffe de la CPI devra avec les conseils (avocats), trouver un ou des pays signataires du Statut de Rome, disposés à recevoir Gbagbo et Blé Goudé aux conditions indiquées par la Chambre de Première instance. Il leur est aussi fait obligation de rester en Europe avec interdiction de se rendre en Côte-d’Ivoire.



La Chambre d’appel de la CPI impose des conditions à la mise en liberté de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé suite à leur acquittement

Aujourd’hui, le 1er février 2019, la Chambre d’appel de la Cour pénale internationale (« CPI » ou « la Cour ») a décidé, à l’unanimité, d’imposer des conditions à la mise en liberté de M. Laurent Gbagbo et M. Charles Blé Goudé dans un État disposé à les accepter sur son territoire et désireux et apte à faire respecter les conditions fixées par la Chambre d’appel. Ces conditions sont imposées pour protéger l’intégrité du processus judiciaire. Un jugement écrit énonçant ces conditions sera rendu disponible plus tard dans la journée.
https://www.connectionivoirienne.net/14 ... a-linstant



La Chambre d’appel a chargé le Greffier de la CPI, M. Peter Lewis, d’identifier et de conclure des accords avec les États disposés à accepter M. Gbagbo et / ou M. Blé Goudé sur leur territoire et à faire respecter les conditions imposées. Le Greffier de la CPI peut également prendre les dispositions provisoires appropriées et nécessaires concernant la mise en liberté assortie de conditions dans l’attente de la conclusion d’accords avec les États.

Contexte : Le 15 janvier 2019, la Chambre, à la majorité, Mme la juge Herrera Carbuccia joignant une opinion dissidente, a acquitté M. Gbagbo et M. Blé Goudé de toutes les charges de crimes contre l’humanité prétendument perpétrés en Côte d’Ivoire en 2010 et 2011. Une décision dûment motivée sera rendue par écrit en temps voulu. Le Procureur peut faire appel de la décision après le dépôt de la décision motivée.
Dernière modification par sam kehi,le Guere le févr. 01, 19 5:17 pm, modifié 1 fois.
La vulnerabilite' de l'Afrique est aussi due au fait que de veritables chefs de gangs accedent a' la magistrature supreme en Europe.Ces derniers utilisent leurs armees pour attaquer nos pays comme des bandits attaquent une banque.




sam kehi,le Guere
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 9425
Inscription : avr. 25, 05 4:57 pm

Re: Liberte' conditionnelle: On s'en fout. Gbagbo sera candidat et les juges de la CPI seront juge's eux-memes.

Message par sam kehi,le Guere » févr. 01, 19 5:20 pm

Aristide bateng a écrit :
févr. 01, 19 5:00 pm
Meme ca on prend d abord
Compris apres ce qu'on a vecu. Mais nous ne devons pas laisser ces racistes et corrompus blancs nous amener a' nous contenter du peu, car c'est leur but.
La vulnerabilite' de l'Afrique est aussi due au fait que de veritables chefs de gangs accedent a' la magistrature supreme en Europe.Ces derniers utilisent leurs armees pour attaquer nos pays comme des bandits attaquent une banque.



Aristide bateng
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 5689
Inscription : janv. 20, 11 5:02 pm

Re: Liberte' conditionnelle: On s'en fout. Gbagbo sera candidat et les juges de la CPI seront juge's eux-memes.

Message par Aristide bateng » févr. 01, 19 5:37 pm

Sam on se comprend bien c est une victoire d etape. CPI cherche un moyens de sortir de ce bourbier sans perdre la face. De toute les facons le proces est fini today car au meme pire des cas l accusation ne peut plus rien presenter de nouveau. L essentiel que Opa se repose d abord ainsi que le ministre. Il ya rien en face devant c est maiiiiss.



Popodipo
Senior
Senior
Messages : 325
Inscription : nov. 18, 15 12:59 pm

Re: Liberte' conditionnelle: On s'en fout. Gbagbo sera candidat et les juges de la CPI seront juge's eux-memes.

Message par Popodipo » févr. 01, 19 7:13 pm

Salutations, Patriotes!!

la seule question qui m'angoisse est de savoir si notre participation á l'élection de 2020 est incluse dan les conditions ou restrictions de la cour maffieuse d'appel?



Popodipo
Senior
Senior
Messages : 325
Inscription : nov. 18, 15 12:59 pm

Re: Liberte' conditionnelle: On s'en fout. Gbagbo sera candidat et les juges de la CPI seront juge's eux-memes.

Message par Popodipo » févr. 01, 19 7:16 pm

D'aprés le scenario de M'bemba (acquité mais n'avait pas le droit de se présenter),je ne souhaite pas cela á OPA..



sam kehi,le Guere
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 9425
Inscription : avr. 25, 05 4:57 pm

Re: Liberte' conditionnelle: On s'en fout. Gbagbo sera candidat et les juges de la CPI seront juge's eux-memes.

Message par sam kehi,le Guere » févr. 01, 19 10:33 pm

Voici un extrait des conditions tels que poste' sur les reseaux sociaux. A y voir de pres, ces conditions ont ete redigees par le bureau du procureur de commun accord avec le regime des usurpateurs a' Abidjan.
La décision motivée de la Chambre d'appel en anglais : un Etat (nom floué ) est prêt à accueillir Gbagbo, et le Greffier est en train de négocier avec d'autres......

En ce qui concerne M. Blé Goudé, la Chambre d'appel estime que la gravité des charges pesant sur la peine potentiellement lourde qui en résulte incite à fuir.
60.
Au vu de ce qui précède, la Chambre d'appel considère qu'il existe suffisamment d'indications factuelles permettant à MM. Gbagbo et Blé Goudé de s'évader s'ils sont remis en liberté sans condition.
Le risque de vol identifié peut être atténué par l'imposition de conditions.
La Chambre d'appel conclut donc qu'il existe des raisons impérieuses d'exercer le pouvoir que lui confère le Statut d'imposer des conditions à MM. Gbagbo et Blé Goudé, comme indiqué ci-après, et de modifier la décision attaquée en conséquence. La Chambre d'appel note également dans ce contexte que MM. Gbagbo et Blé Goudé ont tous deux indiqué qu'ils étaient disposés à accepter des conditions. En outre,
, qui a exprimé de manière générale sa volonté d'accepter M. Gbagbo, a indiqué que certaines conditions devraient être imposées. Les conditions imposées à MM. Gbagbo et Blé Goudé sont les suivantes:

i) Signer un engagement s'engageant à respecter toutes les instructions et tous les ordres de la Cour, notamment en se présentant à l'audience lorsque celle-ci est ordonnée, et en acceptant que la procédure devant la Chambre d'appel puisse se poursuivre en leur absence, s'ils ne comparaissent pas devant la Cour quand on le lui ordonne;

ii) Fournir l'adresse dans l'État de résidence et les coordonnées de la Cour et de l'État de résidence, ainsi que demander son autorisation, et demander à la Cour l'autorisation de tout changement d'adresse;

iii) Ne pas voyager au-delà des limites territoriales de la municipalité de l’État de résidence sans l’autorisation expresse et préalable de la Cour;
(iv) remettre tous les documents d'identité, en particulier leurs passeports, au greffe;

v) À faire rapport chaque semaine aux autorités répressives de l’État d’accueil ou au Greffe;

(vi) ne pas contacter, directement ou par l'intermédiaire d'une autre partie, aucun des témoins à charge dans cette affaire, ni aucune personne interrogée dans l'enquête en cours en Côte d'Ivoire révélée, sauf par l'intermédiaire d'un conseil autorisé à les représenter devant cette Cour et conformément aux protocoles applicables;

(vii) ne faire aucune déclaration publique, directement ou par l'intermédiaire d'une autre personne, sur le cas, ne pas être en contact avec le public ni parler à la presse à propos du cas; et
viii) respecter toutes les conditions raisonnables supplémentaires imposées par l'État de libération.

61. Si M. Gbagbo ou M. Blé Goudé ne remplissent pas les conditions susmentionnées, la Chambre d'appel réexaminera la question.

62. La Chambre d'appel note que le Greffier a déjà entamé des consultations avec les États parties au Statut concernant leur volonté d'accepter MM. Gbagbo et Blé Goudé sur leur territoire et leur volonté et leur capacité de faire respecter les conditions imposées par la Cour. Le Greffier est chargé de conclure de tels arrangements dans les meilleurs délais et, sur cette base, de faciliter le transfert des deux personnes acquittées vers le ou les États d'accueil. Si le Greffier se heurtait à des difficultés à cet égard, il était chargé d'informer la Chambre d'appel sans délai.

65. Quant à la demande du Procureur tendant à ce que la Chambre d'appel ordonne à la Chambre de première instance de «fournir un exposé complet et motivé de ses conclusions sur les preuves et conclusions [concernant l'acquittement de MM. Gbagbo et Blé Goudé] aussi rapidement que possible et de préférence dans un délai de 30 jours à compter de la date à laquelle la Chambre d'appel a rendu sa décision sur le présent appel »150, la Chambre d'appel estime la nécessité d'accélérer la procédure doit être soulignée, il ne serait pas approprié de donner les instructions demandées dans le cadre de la présente procédure.
La vulnerabilite' de l'Afrique est aussi due au fait que de veritables chefs de gangs accedent a' la magistrature supreme en Europe.Ces derniers utilisent leurs armees pour attaquer nos pays comme des bandits attaquent une banque.



Aristide bateng
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 5689
Inscription : janv. 20, 11 5:02 pm

Re: Liberte' conditionnelle: On s'en fout. Gbagbo sera candidat et les juges de la CPI seront juge's eux-memes.

Message par Aristide bateng » févr. 02, 19 7:18 am

Sam chaque chose a son temps l essentiel est que nos heros sont sortis de prison .La decision politique est de permettre a la partue d en face de sauvegarder leur visage au fond le pricureur a perdu il ne pourra plus livrer quoi que ce soit il est clair qu ils veulent gagner encore du temps mais rien ne changera la verite a triomphe sur le mensonge.Donc la lutte continue .On a su garde le cap .



Avatar de l’utilisateur
Eve
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 5726
Inscription : juin 27, 13 2:18 pm

Re: Liberte' conditionnelle: On s'en fout. Gbagbo sera candidat et les juges de la CPI seront juge's eux-memes.

Message par Eve » févr. 02, 19 8:06 am

Aristide bateng a écrit :
févr. 02, 19 7:18 am
Sam chaque chose a son temps l essentiel est que nos heros sont sortis de prison .On a su garde le cap .

Vous allez un peu vite, ou avez-vous vu que les deux prisonniers sont sortis de prison :?:

Et quel cap avez vous gardé :?:


Ce ne sera même pas vont sortir de prison
…. ça sera 8 ans + + + + + + les Ivoiriens et les entreprises ne veulent pas de vos deux apôtres ou héros de pacotille :wink: :)

Vous aimez trop rêver, déjà 9 ans que vous rêvez éveillé ! et vous n'êtes pas fatigué :shock:



Africain
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 2340
Inscription : nov. 16, 05 5:03 pm

Re: Liberte' conditionnelle: On s'en fout. Gbagbo sera candidat et les juges de la CPI seront juge's eux-memes.

Message par Africain » févr. 02, 19 9:44 am

Je n'ai pas suivi l'actualite, mais Gbagbo et Ble Goude doivent etre liberes sans conditions. Ils ont deja ete acquites. Ils ont deja ete innocentes par les juges de la CPI. Les charges contre eux ont ete demontres comme etant fausses.

D'ailleur on savait des le depart que c'etait un proces politique (et meme geopolitique). Le produit final suivant des actions militaires, politique, diplomatique et organisationnelle pour aider le politicien Ivoirien Alasane Ouattara a prendre le pouvoir. L'ex-Premier Ministre du dictateur supporte par le gouvernement francais de l'epoque, Houphouet Boigny. La justice des vaicqueurs. Ceux qui ont tenter un coup d'Etat revires en rebellion et utilises la violence pour imposer Ouattara comme candidat aux elections, ceux qui sont derriere des massacres comme a Duekoue et ceux qui ont utilises violence et intimidation dans la zone sous leur controlle (nord sous controlle rebelles) durant les elections n'ont pas encore fait face a la justice. La cpi dit qu'elle enquete, mais on peut en rire. Elle nous dit cela avec un clin d'oeil.

D'ailleurs ce n'est pas la france ou la cpi qui doit faire la justice. C'est la justice ivoirienne d'un gouvernement progressiste et responsable qui doit le faire.

Gbagbo s'est toujours battue pacifiquement, emphase sur pacifiquement, contre la dictature de Boigny et pour la democratie en Cote d'Ivoire. Il avait remporte des elections qu'il n'avait pas organise. C'est ensuite qu'il y a eu l'utilisation de la violence (tentative de coup d'Etat, rebellion) pour imposer la candidature d'Alassane Ouattara (une candidature mise de cote par des tractations politique/juridique du President Bedie).

Gbagbo et Ble Goude ont ete liberes avec la decision des juges presque la plus forte possible. Les juges ont trouves les arguments des avocats de la CPI tellement faible, qu'ils n'ont meme pas eu entendre la deposition de la defense. Ils ont ete innocentes a mi-proces.

Le proces avait deja commencer en boitant. La premiere mise en accusation de Gbagbo et Ble Goude avait ete rejete. Et la deuxieme mise en accusation avait ete acceptee par seulement 2 des 3 juges avec cette idee de "plan commun". Ce "plan commun" qui n'a jamais ete proche d'etre prouver par les avocats de la CPI. C'est pour cela que le proces s'est termine a mi-proces.

Bref, on est devant un cas patent de deux hommes politiques accuses injustement. C'est cela l'apparence de 2 hommes politique injustement accuses. Ca ne peut pas etre plus flagrant. La mise en accusation a ete laborieuses et le proces a ete arrete par les juges de la CPI en mi proces pour manque de substance. Un exemple de proces politique et de la justice des vaicqueurs.

C'est Gbagbo et Ble Goude qui devront poursuivre la CPI pour les 7 ans incarceration. C'est trop long pour innocentes des etre humains. Il y a des peines de prison pour crimes violents qui font moins que 7 ans!



Répondre