Rafraichir la liste des Recentes Discussions sur ABIDJANTALK FORUM
Ex-deputée RDR regrette    by Minanga 16 Aug 2019, 22:54
Dans un pays emergent    by webmaster 14 Aug 2019, 1:55
Un espion chez Ble Goude    by sam kehi,le… 9 Aug 2019, 3:47
La nouvelle révolution Noire …    by Minanga 8 Aug 2019, 18:59
Ouattara veut encore changer …    by sam kehi,le… 8 Aug 2019, 11:07
Contacts entre Gbagbo et Soro    by Eve 5 Aug 2019, 16:10
41 d'admis au baccalauréat 20…    by Minanga 4 Aug 2019, 20:38
Retour de voyage    by webmaster 3 Aug 2019, 11:39
et L'afrique Demain?    by Minanga 3 Aug 2019, 10:47
La maison d’Attey Philippe dé…    by webmaster 31 Jul 2019, 19:46
Professeur Bamba Morifere: "O…    by webmaster 31 Jul 2019, 19:45
CPI: le juge Tarfusser detrui…    by PASquare 31 Jul 2019, 16:40
... autres recents topics

et L'afrique Demain?

Qui sommes-nous? d'où venons-nous? L'Histoire de l'Afrique, par les Africains.
Avatar de l’utilisateur
Minanga
Talker
Talker
Messages : 265
Inscription : mars 11, 09 10:44 pm
Localisation : 5°19'49.66"N, 4°01'08.45"W
Contact :

et L'afrique Demain?

Message par Minanga » août 03, 19 10:47 am

Sans plus de cérémonie, j'aimerai avoir votre point de vue sur la "décroissance".

C'est un terme qui a pour but de provoquer la discussion autour de notre système capitaliste (croissance infini) dans lequel le monde s'engage souvent malgré lui.

Je ne parle donc pas d'un retour à la bougie au sens propre, mais de construire des limites à notre développement. (eg. rendre la terre à nouveau invendable, certaines ressources inexploitables, freiner le commerce, les déplacements...désacracliser la technique)

Pour moi, le triptique olympique "Citius, Altius, Fortius" (plus vite, plus haut, plus fort) est symptomatique de notre déchéance moderne. Car n'est-ce pas le propre des fou de ne pas avoir de 'garde fou' et celui des Hommes sages de justement les connaître ?

Les valeurs dites traditionnelles ne pronnent-elle pas la juste mesure des choses ? et dans ce cas, le retard que l'on aime attribuer à l'Afrique n'est-il pas plutôt le signe d'une saine résistance à un mode de vie fou. Fou au point de vouloir effacer la différence homme/femme, enfant/adulte, homme/chose, voir même celle dont Nkruma parle entre l'intérieur et extérieur ...

Stratégiquement, si l'occident est fasse à un mur et que derrière lui se trouve les africains. Plutôt que de courrir vers lui pour le dépasser, ne devrions nous pas l'interpeler pour lui dire de faire demi-tour et de nous suivre ou au moins de s'arrêter ou du moins de ralentir. Cela me semble plus sage que de se dire, transformons le retard en élant et brisons montrons que nous nous pouvons briser le mur.

On est ensemble.
« Tout est dans la nature et toute la nature est en moi. On est ensemble ! »
Parole de pygmée


Répondre