1-- Mariatou Koné, directrice du cabinet de la Ministre de la Solidarité du regime Ouattara: "Le charnier de Youpougon etait un montage". |
Rafraichir la liste des Recentes Discussions sur ABIDJANTALK FORUM
Il ne sert à rien d’inventer …    by webmaster 23 May 2019, 22:44
Riz perime',Ouattara ment    by sam kehi,le… 22 May 2019, 23:58
Les ponts et les residences U    by Eve 20 May 2019, 22:05
Affaire Gbagbo ne demandait p…    by Eve 14 May 2019, 19:04
Pour 5000 le FPI ............…    by Eve 14 May 2019, 13:48
Pourquoi c'est KKB qui sert d…    by sam kehi,le… 13 May 2019, 0:00
Les occidentaux détruisent le…    by webmaster 9 May 2019, 1:19
Ouattara veut encore changer …    by Beauté Nubi… 3 May 2019, 9:17
Ouattara jette Bedie' dans la…    by sam kehi,le… 2 May 2019, 18:59
Menaces de mort :Le PDCI accu…    by Rannhoa 28 Apr 2019, 12:26
école primaire islamique    by Rannhoa 28 Apr 2019, 12:08
La CPI refuse d'ouvrir une en…    by Beauté Nubi… 27 Apr 2019, 18:21
... autres recents topics

Liberation de Gbagbo: La 1ere raison qui fait trembler le pouvoir

L'arbre à palabre où tous les problemes se reglent
sam kehi,le Guere
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 9345
Inscription : avr. 25, 05 4:57 pm

Liberation de Gbagbo: La 1ere raison qui fait trembler le pouvoir

Message par sam kehi,le Guere » janv. 29, 19 10:46 pm

Quand Ahmed Bakayoko dit que le ciel ne leur tombera pas sur la tete si Gbagbo est libere', cela sous-entend combien de fois l e regime panique, car a' la fin la question de fond reste posee.

Extrait: Un Eclairage , par Koné Boubacar
CPI/ Acquittement de Laurent Gbagbo: « Voici les trois raisons qui font trembler le pouvoir d’Abidjan » (Koné Boubacar, vice-président du FPI)
Publié le Mardi 29 Janvier 2019.
Ce dimanche 27 janvier, SE Koné Boubakar, vice-président du Front populaire ivoirien (FPI), était à Lauzoua-Yocoboué, dans le département de Guitry
Koné Boubakar, l’envoyé du FPI, n’a pas déçu, pourrait-on dire. Selon lui, trois raisons fondamentales expliquent la panique du pouvoir d'Abidjan. Il s’agit premièrement de la responsabilité sur les victimes de la crise postélectorale. Qui est responsable de ces tueries maintenant que Gbagbo est acquitté ? « Il y a eu des victimes lors de la crise poste-électorale. Mais la CPI dit que les victimes-là ne sont pas des victimes de Gbagbo et de Blé. Or, il y a deux camps. Si ce n’est pas Gbagbo et Blé qui ont fait ces victimes, c'est qui alors ? C'est cette réponse là qui fait qu'ils sont paniqués. Et c'est pourquoi ils s'agitent», explique Koné Boubakar.
La 2eme raison
La deuxième chose qui les dérange, ajoute l'ex-directeur de protocole de Laurent Gbagbo, c'est leur propre bilan. À ce propos, le vice-président chargé du protocole est très clair: « Oui, donnez-moi 5 ans seulement. Et je vais transformer ce pays. Je vais construire 5 universités ici et là. Aujourd'hui, l'hévéa est payé à combien ?
Et le cacao ? Est-ce que quand tu es malade, ton cœur ne bat pas pour aller à l'hôpital ? Ils ont détruit l'école. Aujourd'hui, l'indice de pauvreté en Côte d'Ivoire est plus élevé qu'il y a 30 ans.
Ils ont endetté le pays de façon inconsidérée. Lorsque le président Laurent Gbagbo a gagné l'élection présidentielle en 2000, la dette de la Côte d'Ivoire était à plus de 7000 milliards FCFA. En quelques années, il a ramené notre dette à 2000 milliards. Il a augmenté les salaires de tous les fonctionnaires en quelques années. Le cacao était acheté à un bon prix, et les planteurs avaient des motos et des voitures. Aujourd'hui, la dette dont je parle, qui avait été ramenée à 2000 milliards, et bien, Ouattara a fait reconduire la dette à 12 000 milliards de FCFA.
Ça veut dire que si un programme de gauche ne vient pas redresser la barre, il faudra trois ou quatre générations pour éponger cette dette. C'est pourquoi nous devons nous mobiliser pour mettre fin à cette destruction de notre pays. Ils ont hypothéqué l'avenir de nos enfants et de nos petits enfants en quelques années seulement ».

La 3e raison est la raison. Ceux qui avaient dit hier que le FPI n'existerait plus jamais en Cote d'Ivoire panique vu son retour en force car
... . « Ils ont vu le parti qui peut les battre et les faire partir du pouvoir.
https://www.ivoirebusiness.net/articles ... le-pouvoir
La vulnerabilite' de l'Afrique est aussi due au fait que de veritables chefs de gangs accedent a' la magistrature supreme en Europe.Ces derniers utilisent leurs armees pour attaquer nos pays comme des bandits attaquent une banque.


Avatar de l’utilisateur
Eve
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 5669
Inscription : juin 27, 13 2:18 pm

Re: Liberation de Gbagbo: La 1ere raison qui fait trembler le pouvoir

Message par Eve » janv. 30, 19 7:33 am

Petit Sam:

Ton gourou n'a jamais gagné d'élection, il a fait le bordel comme en 2010, fait descendre les Ivoiriens dans la rue face à Gué, mais en 2010 son plan n'a pas fonctionné… ça c'est la première claque que tu mérites.
Ensuite il n'a jamais augmenté les fonctionnaires, c'est Alassane qui a réglé les arriérés de 3 ans .. c'est une seconde claque que tu mérites.
Ensuite peur de quoi ? une seule crainte c'est les bras cassés du FPI ne savent pas se tenir, des entreprises Européennes ont vu le jour et n'en veulent pas, d'où son maintien au frais dans sa cage à la CPI.
Et là petit Sam, c'est mon pied au derrière pour raconter des bêtises. :D :D :D

Oui, se sont les derniers soubresauts du FPI :wink:

Je m'apprête pour aller au travail, je lirais la vidéo de Webby ce soir en espérant qu'il ne subira pas la même punition que toi :D


Popodipo
Senior
Senior
Messages : 321
Inscription : nov. 18, 15 12:59 pm

Re: Liberation de Gbagbo: La 1ere raison qui fait trembler le pouvoir

Message par Popodipo » janv. 31, 19 1:41 am

En réalité, tout le monde l’aura compris, ce qui se joue le 1er février va bien au-delà des contorsions du droit. L’enjeu central est politique : Laurent Gbagbo pourra-t-il rentrer en Côte d’Ivoire et prendre part au débat politique et surtout à l’élection présidentielle de 2020 ou sera-t-il consigné dans un pays européen ? Si d’aucuns doutaient encore de la partialité de cette justice internationale, la jurisprudence Gbagbo aura permis aux borgnes et aux aveugles de recouvrer la vue.
Leslie Varenne


Répondre