1-- A cause de ses critiques d'Allassane Ouattara, le president camerounais Paul Biya vient de suspendre la chaîne de télévision Afrique Media. |2-- L'Etat de Côte d'Ivoire a déposé une demande auprès de la Cour pénale Internationale (CPI) pour s'opposer à la libération sans condition de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo |
Rafraichir la liste des Recentes Discussions sur ABIDJANTALK FORUM
Affoussi Bamba raconte n'impo…    by Yafohi 18 Nov 2019, 15:14
Crimes against Humanity again…    by sam kehi,le… 15 Nov 2019, 13:59
Video:Soro reve debout    by webmaster 14 Nov 2019, 20:57
Crise ivoirienne: Le roi du M…    by Dko 14 Nov 2019, 20:43
Presidentielles: Abbas Yaya B…    by sam kehi,le… 13 Nov 2019, 19:28
Nathalie Yamb: Sans detour!!!    by PASquare 13 Nov 2019, 17:29
Le Bénin annonce le retrait d…    by Atipadipa 12 Nov 2019, 17:21
Le 12/008/11, ou est Mahalia?    by webmaster 7 Nov 2019, 14:01
Affi presente ses excuses    by webmaster 6 Nov 2019, 17:11
La rencontre    by webmaster 5 Nov 2019, 19:44
télé Afrique Media Suspendue …    by sam kehi,le… 5 Nov 2019, 18:51
Maraphone    by webmaster 31 Oct 2019, 14:38
... autres recents topics


Sidi Tiémoko Touré, a annoncé la libération de 4 200 détenus

L'arbre à palabre où tous les problemes se reglent
Avatar de l’utilisateur
Eve
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 5726
Inscription : juin 27, 13 2:18 pm

Sidi Tiémoko Touré, a annoncé la libération de 4 200 détenus

Message par Eve » sept. 27, 18 9:07 pm

Il est gentil ce Président.

Abidjan, le 26 septembre 2018 - Au terme du Conseil des ministres du 26 septembre 2018 à Abidjan, le ministre de la Communication et des Médias, porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré, a annoncé la libération de 4 200 détenus coupables de délits mineurs, bénéficiant de la grâce collective accordée par le Président de la République.
« Il faut relever que sont concernés 4 200 détenus sur un effectif total actuel d’environ 19 000 détenus qui recouvreront la liberté. Ce sont des personnes qui sont dans les liens de la justice pour les délits jugés mineurs », a déclaré Sidi Tiémoko Touré, expliquant que cette action contribue à ramener la sérénité et à donner un bon signal dans le sens de la réconciliation.

Selon le porte-parole du gouvernement, cette grâce collective ne supprime pas l’infraction commise ni le jugement ou l’arrêt de condamnation. Elle se limite à atténuer les conséquences en faisant cesser l’exécution de la peine ou en allégeant celle-ci.

Le ministre Sidi Tiémoko Touré a tenu à préciser qu’il n’y a pas de militaires parmi les 4 200 détenus concernés.
Dernière modification par Eve le sept. 28, 18 2:34 am, modifié 3 fois.