Rafraichir la liste des Recentes Discussions sur ABIDJANTALK FORUM
La nouvelle révolution Noire …    by webmaster 15 Jul 2019, 20:16
Economie Ivoirienne    by webmaster 15 Jul 2019, 17:43
Le franc CFA sera remplacé    by webmaster 15 Jul 2019, 17:33
Bonnes nouvelles : les Ivoiri…    by Eve 14 Jul 2019, 18:41
mossi dramane le bourkinabé f…    by Eve 14 Jul 2019, 18:03
Cette histoire de terrains a…    by Beauté Nubi… 12 Jul 2019, 23:54
Avez vous ...    by PASquare 8 Jul 2019, 23:02
Zoro Bi Ballo le nullard    by PASquare 5 Jul 2019, 14:54
Le Rwanda de Kagame    by PASquare 3 Jul 2019, 16:35
Hommage au Colonel Babri Goho…    by Beauté Nubi… 2 Jul 2019, 20:55
Debat: Musulman, Chretien, In…    by Beauté Nubi… 2 Jul 2019, 20:53
Arrestations inutiles    by Beauté Nubi… 2 Jul 2019, 20:51
... autres recents topics

Kassaraté De témoin accusation à accusateur des terroristes

L'arbre à palabre où tous les problemes se reglent
Yanick Toutain
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 1090
Inscription : févr. 22, 08 3:24 am

Kassaraté De témoin accusation à accusateur des terroristes

Message par Yanick Toutain » mars 15, 17 10:21 am

Article de Julie Amadis
#Procèsdelahonte : le traître Kassaraté passe de témoin de l'accusation à accusateur des terroristes
Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 14/03/2017
Image
La CPI, tribunal impérialiste juge la victime d'un coup d'Etat organisé par la France avec le soutien de l'ONU en 2010-2011.
Un coup d'Etat visant à assurer aux grands groupes français installés en Afrique comme Accor, Axa, Bolloré un régime autoritaire leur permettant de faire de gros bénéfices en Côte d'Ivoire.
Laurent Gbagbo était en train de se rebeller contre la Franceàfric, il refusait par exemple de céder l'intégralité du port d'Abidjan à Vincent Bolloré, gros patron français ... La Franceàfric a donc décidé de se débarrasser de ce président "pas assez coopératif avec la Franceàfric".
Elle a pour cela déployé de gros moyens pour dans un premier temps aider des gangsters dozos à semer la terreur parmi les populations favorables à Gbagbo puis est passé à la seconde étape, militaire et médiatique, d'organisation d'un coup d'Etat. Les médias "achetés" ont répété en boucle un énorme mensonge "Gbagbo refuse de quitter le pouvoir alors qu'il a perdu les elections présidentielles".
Le conseil constitutionnel ivoirien avait constaté que les résultats électoraux assuraient la victoire de Laurent Gbagbo le 3 décembre 2010.
"Le total des résultats retenus donne 51,45 % des suffrages exprimés à Laurent Gbagbo, contre 48,55 % pour Alassane Ouattara. Le taux de participation livré par le Conseil constitutionnel est de 71,28 %, soit 3 993 209 suffrages exprimés.
Laurent Gbagbo a obtenu, après les annulations annoncées par le Conseil constitutionnel, 2 054 537" (RFI)

Ce mensonge est considéré comme vérité et c'est là dessus que la CPI se base pour juger Laurent Gbagbo qui a cherché à défendre les Ivoiriens de ce coup d'Etat.

MARCHE PACIFIQUE AVEC DES LANCE-ROQUETTES
Image
Car c'est parce que la France et ses soutiens impérialistes de l'ONU ne voulaient de celui qu'elle considérait comme hostile aux intérêts capitalistes impérialistes qu'elle a organisé l'attaque de la radio télévision ivoirienne le 16 décembre 2010. Cette attaque est présentée comme une manifestation pacifique par la CPI. Une manifestation pacifiste avec des personnes armées de lance roquette, drôle de manifestation pacifique !


Le documentaire de TF1 montrait les terroristes envoyés par la France au milieu de leur soit disant manifestation pacifiste du
16 décembre 2010. Il s'agit d'une attaque terroriste contre le peuple ivoirien pour y installer un régime au service des patrons esclavagistes français.



JEAN-MARIE BOURRY CHEF POLICE ONUCI
M'A FAIT CONDAMNER A 35000 EUROS
VOICI LA VIDEO QUI LUI FAIT PEUR

Une vidéo dit la vérité sur cette attaque terroriste du 16 decembre 2010.
Mais elle est censurée pour les Français parce que le chef de l'ONUCI Jean Marie Bourry en a demandé la censure.
LIRE LA SUITE
http://ipeavaeafaf.blogspot.fr/2017/03/ ... arate.html

NB Pour son combat FreeGbagbo Julie Amadis a
1° été condamnée à 31000 euros en 2012 TGI Angoulême
2° condamnation passée à 33 000 en février puis juillet 2013 Cour d'Appel Bordeaux
3° avertie en 2013 puis suspendue puis exclue 2 ans de l'Education Nationale en 2014
4° condamnée à 35000 € en 2015 Cour d'Appel de Rouen après tribunal correctionnel Havre et TGI du Havre
5° révoquée de l'Education Nationale et de toute la fonction publique française pour ATTEINTE à la REPUBLIQUE
Dernière modification par Yanick Toutain le mars 15, 17 10:23 am, modifié 2 fois.