1-- Mariatou Koné, directrice du cabinet de la Ministre de la Solidarité du regime Ouattara: "Le charnier de Youpougon etait un montage". |
Rafraichir la liste des Recentes Discussions sur ABIDJANTALK FORUM
Affi a' Bruxelles pour rencon…    by webmaster 22 Mar 2019, 18:08
Abidjan parmi les dernieres v…    by sam kehi,le… 22 Mar 2019, 17:18
Soro et le Coup d'Etat au Bur…    by Eve 22 Mar 2019, 11:15
Mangou l'Avatar    by Akwaaaaaa 18 Mar 2019, 11:28
Le Rwanda se porte mieux    by webmaster 16 Mar 2019, 20:48
Duékoué:enlevement et de tort…    by Eve 13 Mar 2019, 19:51
Ouattara n'as pas confiance e…    by webmaster 12 Mar 2019, 3:59
Disparition de Bernard Dadié,…    by Beauté Nubi… 10 Mar 2019, 20:22
L'escroquerie du Franc CFA    by webmaster 9 Mar 2019, 18:19
Quand un arbre refuse de tomb…    by webmaster 5 Mar 2019, 16:43
Ils veulent maintenant casser…    by webmaster 5 Mar 2019, 16:39
Racisme: Les soroistes veulen…    by Beauté Nubi… 5 Mar 2019, 8:27
... autres recents topics

Presidence: 80 candidats au Senegal

L'arbre à palabre où tous les problemes se reglent
sam kehi,le Guere
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 9297
Inscription : avr. 25, 05 4:57 pm

Presidence: 80 candidats au Senegal

Message par sam kehi,le Guere » août 28, 18 9:41 pm

Ils se battent pour etre presidents, une fois elus ils vont se porter volontaires quand la France demandera que des pays apportent une assistance militaire contre tout regime patriotique qui prendra le pouvoir en Cote d'Ivoire.
Au Sénégal plus de 80 candidats déclarés à l’élection présidentielle de février 2019
Mis en ligne par La Rédaction | mardi 28 Août 2018



Plus de 80 candidats ont été enregistrés au début d’une campagne de collecte de parrainages pour les candidats déclarés à l’élection présidentielle du 24 février 2019 au Sénégal, rapporte la presse.

Cette campagne de parrainage va durer «au moins quatre mois», jusqu’à la période prévue pour le dépôt des candidatures, « entre le 11 et le 26 décembre », a précisé, Bernard Casimir Demba Ciss, responsable au ministère de l’intérieur sénégalais, cité par la même source.

En avril, une loi a été votée imposant à tous les candidats à l’élection présidentielle de recueillir un parrainage allant de 0,8% à 1% des électeurs, soit environ 52.000 signatures, reparties dans au moins sept des 14 régions, en raison de 2.000 par région au minimum.

Ce système de parrainage, qui concernait jusqu’à présent seulement les candidats issus de la société civile, a été étendu en avril à tous les prétendants. Objectif affiché : « filtrer » les candidats après une inflation de candidats à différents scrutins. Lors des législatives de juillet 2017, les électeurs devaient choisir entre 47 listes, ce qui pose des problèmes d’organisation, selon les autorités.

Les candidats à la présidentielle devront également verser une caution de 30 millions de francs CFA (environ 45 000 euros). Bien que réduite de moitié par rapport aux 65 millions de francs CFA (99 000 euros) exigés pour la présidentielle de 2012, cela reste une somme importante au Sénégal.

https://www.connectionivoirienne.net/13 ... vrier-2019
Dernière modification par sam kehi,le Guere le août 28, 18 9:43 pm, modifié 1 fois.
La vulnerabilite' de l'Afrique est aussi due au fait que de veritables chefs de gangs accedent a' la magistrature supreme en Europe.Ces derniers utilisent leurs armees pour attaquer nos pays comme des bandits attaquent une banque.