Connectez-vous !! 

 Le dico d'Abidjantalk   |  Selections d'Abidjantalk   |  Les Ethnies   | AbidjanTalk RSS  | Armée française dehors  | Gbagbo à la Haye
 Nos croyances combattues ...(2) webmaster  Oh honte a la France, pay...(132) Eburneenne  L'Afrique n'est pas pauvr...(59) Eburneenne  Soro a fui le diner-gala (0) sam kehi,le
 La forfaiture dramanienne...(423) Eburneenne  Le paradoxe negre (46) Eburneenne  Pour suivre le proces de ...(1080) sam kehi,le  Insecurite galopante sous...(227) Eburneenne
 Soro et son destin (1) Eburneenne  Une Afrique sans les Afri...(139) Eburneenne  L'heure H est arrivée (19) Eburneenne  Retour du MAROC au sein d...(25) Eburneenne
 Ambassadeur Libyen baston...(15) Eburneenne  La honte totale !!!! Et l...(36) Tipa  Venance Konan sur la sell...(1) Eburneenne  Il faut des milliers de R...(10) Eburneenne
 La predation occidentale ...(86) Eburneenne  Le kandadouhou Affi suit ...(10) Eburneenne  Un cadre du FPI menace' (1) Eburneenne  ..... Les 210 derniers topics .......


Les Selections d'Abidjantalk
(Lire votre Selection ici ou sur le Forum)
1 - Le Conseil Constitutionnelle tranche   ...Debats
2 - Le regard d’un journal burkinabé   ...Debats
3 - Alassane Ouattara a t-il été Burkinabè ?  
4 - La FranceAfrique  
5 - Le scandale de Thiaroye  
6 - Le dossier Alassane Dramane Ouattara  
7 - Temoignages de rebelles Ivoiriens  
8 - Togo fer de lance de l’effroyable guerre de coup d’état   ...Debats
9 - Qui se fie à la France fait le sacrifice de sa vie   ...Debats
10 - Jean-Paul Ney, un journaliste?   ...Debats
11 - Les vérités que cache SORO  
12 - Des révélations sur un complot islamiste  
13 - Koulibaly a Sarkozy: “Vous n'avez encore rien compris”  ...Debats

14 - L’ancien ambassadeur des Etats-Unis à l’ONU incendie la France et l’ONU   ...Debats
15 - Quel souvenir nous restera-t-il de la France?  ...Debats
16 - Le professeur Okou Légré: “Il faut décoloniser la France”   ...Debats
17 - Discours du President Gbagbo a Abuja   ...Debats
18 - Pourquoi la Côte d’ivoire de Laurent GBAGBO est dans l’oeil du cyclone France   ...Debats
19 - Chirac veut créer une vacance à la tête de l’Etat Ivoirien   ...Debats
20 - Quelque chose de pourri dans la Chiraquie   ...Debats
21 - Michel Galy - Que faisons nous en CI?   ...Debats
22 - Un énorme trafic de cacao éclabousse le RDR   ...Debats
23 - Ivoire nue- Chroniques d’une Côte d’Ivoire perdue   ...Debats
24 - La constitution Ivoirienne face aux constitutions africaines   ...Debats
25 - Laurent Gbagbo à France Soir : “Bongo, c’est un rigolo”   ...Debats
26 - Du Bongo sans "couilles" au Bongo "rigolo": Et si Gbagbo avait raison?   ...Debats
27 - Ouattara s’est toujours présenté avec l’étiquette de voltaïque   ...Debats
28 - Les positions de Licorne chaque jour plus intenables   ...Debats
29 - La France doit se rendre à l’évidence   ...Debats
30 - Chirac est responsable   ...Debats
31 - Ziegler: Regards Sur La Crise Ivoirienne   ...Debats
32 - Une Camerounaise fustige l'acharnement de la France sur Gbagbo   ...Debats
Home
 
 
REGARDS SUR LA CRISE IVOIRIENNE. ZIEGLER: “TIRER SUR DES MANIFESTANTS EST UN CRIME DE GUERRE”

( Fraternite-Matin 28/12/2004)

Le rapporteur de l’Onu prend position dans le débat ivoirien. Il fait une lecture fort critique de la situation qui prévaut. Malgré de lourdes menaces d’exclusion qui pèsent sur lui au siège des Nations unies à New York.

Interview: Jean Ziegler,Rapporteur spécial de l’ONU.

• Jean Ziegler, pouvez-vous nous résumer en quelques mots votre dernier livre intitulé “Les nouveaux maîtres du monde et ceux qui leur résistent”?

Le livre montre les stratégies de dominations planétaires des oligarchies du capital financier transcontinental et de leurs organisations mercenaires: Le FMI et l’OMC (Organisation mondiale du commerce).

• Le cacao ivoirien continue de diviser les paysans ivoiriens par son prix de vente jugé trop bas. Alors qu’en Occident, les chocolatiers vivent pleinement de leurs produits. Qu’en pensez-vous?

C’est justement un des exemples scandaleux d’exploitation des paysans ivoiriens que je traite dans mon livre.

• Que faudrait-il faire selon vous pour mettre les économies des Etats africains sur les rails?

Ecoutez, je pense qu’il faudrait donner la priorité absolue à la souveraineté alimentaire; soumettre au contrôle national les filiales des sociétés transcontinentales; sortir de la zone CFA et appliquer bien d’autres réformes.

• Monsieur Ziegler, croyez-vous qu’aujourd’hui encore, le pré-carré français soit à l’ordre du jour?

Vous savez, le pré-carré relève de l’évidence militaire, économique et diplomatique. A partir de là, la souveraineté de la plupart des Etats africains est largement incomplète.

• Comment jugez-vous l’écrasement de l’insurrection ivoirienne par l’armée française?

Selon les critères du droit international, quiconque tire sur des manifestants désarmés, commet un crime de guerre.

• A votre avis, quelle importance faut-il donner aux accords de Marcoussis et d’Accra?

A mon avis, ce sont là des étapes sur le chemin de la restauration de la souveraineté de la République de Côte d’Ivoire. Mais des étapes qui demandent interprétation. Il le faut pour que la guerre s’arrête. Car la tragédie est effroyable pour toutes ces familles de victimes où qu’elles soient.

• L’opinion internationale estime qu’il est plus qu’urgent de réviser l’article 35 de la Constitution (et cela a été fait). Afin que M. Ouattara soit définitivement candidat à la présidentielle. Quel est votre avis?

Je pense très sincèrement que c’est au Parlement ivoirien d’en débattre avec vous. Ce n’est pas à moi, intellectuel suisse de trancher.

• Que pensez-vous franchement du Président Laurent Gbagbo?

C’est un des rares hommes d’Etat du continent africain. Mais il y a que dans l’opinion publique européenne et africaine son image se brouille au fur et à mesure que se développe l’absurde conflit déchirant la Côte d’Ivoire. A tort du reste. Laurent Gbagbo est comme je l’indiquais tout à l’heure un des très rares hommes d’Etat de sa génération. Depuis plus de vingt ans que je le connais, il n’a jamais varié d’un pouce dans ses convictions démocratiques et socialistes. Le traiter de “xénophobe”, de “manipulateur”, pire d’ “autocrate raciste”, comme je viens de le lire dans une publication anglo-saxonne est tout simplement grotesque.

Tout le monde connaît son parcours exemplaire d’opposant: syndicaliste étudiant, puis professeur d’histoire, enfin leader du Front populaire ivoirien, il a, pendant toute sa vie d’adulte, résisté à toutes les tentatives de corruption et de récupération de Félix Houphouet-Boigny -un maître renard en la matière-; préférant une chambre minable à Paris, l’opprobre social et la pénurie pour sa famille, il n’est jamais non plus tombé victime du péché de tant de ses camarades d’exil: le dogmatisme ou les alliances douteuses et opportunes.

Je me souviens du congrès de l’Internationale Socialiste dans l’immense hall de la Défense à Paris, en novembre 1999. Willy Brandt était mort. L’Internationale Socialiste adoptait son nouveau programme, sa nouvelle stratégie pour le siècle à venir. A la tribune s’étaient succédé Gerhard Schroëder, Lionel Jospin, Tony Blair… Tous plaidaient la cause de dizaines de nouvelles formations politiques, souvent d’origine incertaine, de pays d’Europe de l’Est, d’Europe centrale et des Balkans, qui demandaient leur adhésion à l’Internationale socialiste. Et par conséquent l’aide et la protection des puissants gouvernements et partis socialistes européens. L’ethnocentrisme européen était en train de balayer les principes universalistes de l’IS. C’est alors que la délégation du Front populaire ivoirien demanda la parole… et retourna la salle.

• Comment cela?

Avec fougue, érudition, émotion et force, elle plaida la cause de l’Afrique et du Tiers-monde ; des 6,2 milliards d’êtres humains que nous sommes sur terre, 4,8 milliards vivent dans l’hémisphère Sud. Affligés de régimes dictatoriaux, de malnutrition, de chômages endémiques et d’épidémies. Beaucoup ne vivent pas comme devraient vivre les êtres humains, ont-ils ajouté. Ce jour-là, Laurent Gbagbo a dit également que “si l’Internationale socialiste voulait assumer son héritage, c’est aux hommes et aux femmes du Sud que devrait aller en priorité sa solidarité.”

• Pourquoi à votre avis l’internationale socialiste est aujourd’hui muette à ce point?

Gbagbo est le Président de la très complexe multiethnique et multiculturelle République de Côte d’Ivoire. Il a été démocratiquement et régulièrement élu par ses concitoyens. Le 19 septembre 2002, une mutinerie de quelques soudards a éclaté dans la partie centrale du pays. S’il n’y avait pas eu tous ces morts, ces deuils cruels, je dirais : quoi de plus normal!

• Quelle opinion avez-vous de son épouse Simone Gbagbo?

C’est une militante qui a joué notamment durant la clandestinité et la résistance au régime de Félix Houphouet-Boigny, un rôle courageux et considérable.

• Quelles sont, selon vous, les forces et les faiblesses de l’Union Africaine, de la CEDEAO et
de la Francophonie?

D’abord l’Union africaine. Elle est à ses débuts, mais constitue un espoir réel pour le continent.

S’agissant de la Francophonie, elle est constamment déchirée entre les raisons d’Etat de ses membres (notamment la France) et les valeurs magnifiques et essentielles qui sont les fondements mêmes de la culture et de la langue françaises.

• Beaucoup de gens pensent à tort ou à raison que la rébellion ivoirienne est soutenue par la France à travers le Burkina Faso de Blaise Compaoré?

Je ne peux pas me prononcer. Cependant j’ai une certitude; le fait que le Président Laurent Gbagbo ait voulu établir l’indépendance économique de la Côte d’ivoire a provoqué tout naturellement l’hostilité déterminée de certains des actuels dominateurs économiques du pays. Par exemple; lorsqu’il projette de créer la première assurance maladie d’Afrique, cela a été mal vu par les trusts pharmaceutiques français, suisses et allemands.

Pire encore, la Côte d’Ivoire est située dans une zone de tempête. Elle a pour voisins immédiats le Liberia, le Burkina Faso et la Sierra Leone. Des dictatures la cernent donc. L’ONU indique d’ailleurs qu’environ 550 millions d’armes de main circulent dans le monde, dont 41% seulement sont contrôlées par des forces armées régulières.

En Afrique subsaharienne, et notamment en Afrique de l’Ouest, plus de 200.000 armes sont détenues par des bandes irrégulières. Jusqu’à ce jour, personne n’a pu déterminer avec exactitude l’affiliation et l’origine de l’ensemble des “mutins” qui ravagent actuellement de vastes régions de Côte d’Ivoire et exigent - de quel droit? - la démission du Président démocratiquement élu. Voilà ma réponse à votre question.

• MM. Konan Bédié et Alassane Ouattara sont aujourd’hui les deux principaux opposants au
du régime de Laurent Gbagbo. Pouvez-vous nous faire une analyse de leurs profils respectifs et aussi leurs chances pour la prochaine présidentielle?

Je ne connais ni l’un, ni l’autre. Je connais par contre Laurent Gbagbo depuis le temps de l’Internationale Socialiste. Je l’ai vu à l’œuvre au sein de l’Internationale, luttant sans relâche et avec intelligence pour l’indépendance et la dignité des peuples africains.

• Dans votre ouvrage intitulé La Suisse lave plus blanc, vous faites une attaque en règle contre la mafia mondiale de l’argent sale? Quelle est la masse d’argent sale venant d’Afrique et
blanchie en Suisse?

C’est en ma qualité de député de Genève au Parlement de la Confédération helvétique que j’ai beaucoup lutté contre le secret bancaire. C’est l’une des institutions les plus détestables au monde : elle protège l’argent du crime et aussi et surtout l’argent en fuite des nombreux pays du Tiers-monde. Elle favorise également la corruption de tant de dirigeants; corruption largement induite par les sociétés transcontinentales privées. Sachez que le secret bancaire assure l’immense richesse des banquiers suisses.

• Suite à la crise franco-ivoirienne, l’ONU menace d’ici au 15 Janvier de geler les avoirs de certains dignitaires ivoiriens qui seraient un blocage à l’application des accords de Marcoussis. Pouvez-vous nous en dire plus en nous livrant quelques noms et une estimation de leurs avoirs dans les banques européennes ou ailleurs?

Le secret bancaire que j’évoquais tout à l’heure m’empêche véritablement de répondre précisément à votre question

• Vous qui êtes rapporteur général à l’ONU, quelles sont les conditions attachées aux prêts de la Banque mondiale et du FMI aux pays africains qui visiblement se trouvent encore plus endettés?

Ecoutez, la dette extérieure de la quasi totalité des pays de l’hémisphère sud a déjà été remboursée plusieurs fois. Très franchement, moi je crois qu’il faut dissoudre le Fonds monétaire international, abolir les programmes d’ajustement structurels et négocier un nouvel ordre financier public international.

• Vous affirmez dans un de vos articles parus dans Le Monde que Mc Namara, le premier gouverneur de la Banque mondiale a pressé les pays du Tiers-monde à accepter les conditions
de la banque. Qu’entendez-vous par-là?

Comme président de la Banque mondiale de 1968 à 1981, Robert Mc Namara a tué plus d’hommes, de femmes et d’enfants que durant toute la durée de son mandat de ministre de la Défense des Etats-Unis. J’analyse d’ailleurs sa désastreuse gestion de la Banque dans mon dernier livre intitulé: “Les nouveaux maîtres du monde et ceux qui leur résistent” paru aux éditions Fayard et Seuil en 2003.

• Au regard de ces analyses, que répondez-vous à ceux qui pourraient ne plus faire confiance aux candidats Ouattara et Bédié, qui comme vous le savez, connaissent bien les rouages de cette institution pour y avoir travaillé?

Il me paraît essentiel qu’un Chef d’Etat africain ait les capacités intellectuelles et le caractère nécessaires pour résister aux stratégies de domination du FMI et de la Banque mondiale. Croyez-moi !

• La BCEAO dit avoir démantelé un réseau international de faux billets de Francs Cfa de la gamme de 1992. On parle même d’un réseau à la fois africain, européen et moyen-oriental. Qu’en savez-vous?

Ecoutez, je n’ai aucune information particulière sur ce point.

• Pour vous, Felix Houphouet-Boigny reste-t-il un homme d’Etat africain hors pair ou un relais de la Françafrique?

La Françafrique tiens, parlons-en ! Félix Houphouet-Boigny était évidemment un homme exceptionnel par ses capacités politiques et son habileté en la matière. Sous la quatrième République, comme député, il a joué un rôle néfaste dans les votes sur l’Indochine. Comme président du Rassemblement démocratique africain, il a notamment, au congrès de Bamako, trahi Gabriel d’Arboussier et les résistants anticoloniaux. Entre 1984 et 1987, il a également combattu Thomas Sankara, véritable incarnation et espoir d’une Afrique enfin libre et souveraine ! Sa politique économique se caractérisait par une soumission quasi-complète aux intérêts néocoloniaux européens.

Cela dit, en tant que Chef d’Etat de Côte d’Ivoire, je ne connais aucun de ses deux fils affairistes. Je tiens ici à souligner que l’Afrique subsaharienne -et notamment l’Afrique occidentale et centrale- vit aujourd’hui un drame que l’Europe a connu durant toute la première moitié du XVIIe siècle: des bandes de maraudeurs, de mercenaires et de bandits lourdement armés, qui vont de pays en pays, défient sous les prétextes les plus confus les pouvoirs établis et font de la guerre et de la “mutinerie” leur gagne-pain confortable. Laurent Gbagbo et son gouvernement de pluripartisme affrontent donc aujourd’hui un ennemi qui est commun à toute une sous-région.

• Quelle tâche pour l’Europe alors ?

Quelle tâche pour l’Europe? Eh bien celle de témoigner de sa solidarité, de son aide militaire, diplomatique, financière urgente aux pouvoirs démocratiques agressés. Si les gouvernements et les opinions d’Europe ferment aujourd’hui les yeux sur le drame singulier de la Côte d’Ivoire, ils se réveilleront demain avec une Afrique où, dans des régions entières tout pouvoir étatique civilisé aura été balayé.

• Comment voyez-vous la Côte d’Ivoire dans dix ou vingt ans si seulement elle parvient à se libérer du joug français?

Comment je vois l’avenir de la côte d’ivoire libre? Une seule certitude: d’ancestrales et très vivantes cultures se déploient sur son territoire. Les peuples qui composent la Nation ivoirienne, ont prouvé leur vitalité, leur sens de la justice, de la liberté et de la tolérance.

Des loubards financés par l’étranger ont tenté d’abattre le pouvoir légitime. Ils n’y sont pas parvenus. Mais ils ont tout de même réussi à créer une situation difficile. Au cœur même d’Abidjan, des délinquants ont commis des meurtres, des pillages et des crimes. Mais il semble que les autorités légitimes contrôlent de mieux en mieux la situation.

Le Conseil de Sécurité des Nations Unies devrait donner un mandat clair et voter les crédits pour son renforcement. Les Casques bleus au sens du Chapitre 7 et conformément à l’article 42 de la Charte doivent avoir un mandat de rétablissement de la paix, que l’on appelle aussi Peace making, afin d’obtenir le désarmement des forces irrégulières. Et le rétablissement au Sud comme au Nord de la totale souveraineté des Institutions et des autorités légitimes.

• Selon des sources onusiennes, vous seriez mis au banc des accusés pour avoir défendu le peuple palestinien à l’Onu contre les agressions impunies des soldats israéliens?

Je suis rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l’alimentation. Je dois rapporter tous les ans à l’assemblée générale et à la Commission des Droits de l’homme. L’assemblée générale est composée de 191 Etats; la commission des Droits compte 53 Etats. Mon rapport particulier sur la tragédie humanitaire, la sous-alimentation, le détournement de l’eau par l’armée d’occupation, a soulevé l’hostilité virulente du gouvernement des Etats-Unis. Mais mon rapport, comme tous les autres rapports jusqu’à ce jour, a été accepté par une très forte majorité au sein des deux instances que j’ai citées tout à l’heure.

• Avez-vous un autre livre en cours ?

Bien sûr ! Il sortira aux Editions Fayards à Paris le 02 mars 2005.

Interview réalisée par

MOMO LOUIS

Correspondant permanent à Paris

Google
BoutikC SleeveLess Manche Courte
Bientot
votre publicite ici
idVZ2 abTalkBCap AbidjanTalk Black Cap
      Haut de Page         
       

Google
 E-mail Webmaster     Send Envoyer un Message privé au webmaster