Connectez-vous !! 

Côte d'Ivoire: une véritable mosaïque ethnique
Ethnie

Abbey
Abidji
Abouré
Abron
Adjoukrou
Agni *
Ahizi *
Alladjan
Anoh
Attié
Avikam
Bakwe *
Baoulé *
Bhété *
Birifor *
Conja *
Degha *
Dida *
Dioula *
Djamala *
Djimini
Djoranigbè
Ebrié *
Egar *
Ehotilé *
Fanti
Gagou
Gbin *
Gnamboua *
Godié *
Gouro
Guébié
Guéré
Koulango *
Kouya *
Koyaka
Krobou
Kroh *
Kroumen *
Loba *
Lobi *
M'gbatto *
Mahouka
Malinke *
Mona *
NZima *
Neyo *
Pèpèhiri *
Sahanga *
Sénoufo
Sokya *
Tagbanan
Toura *
Térédjika *
Wobé *
Yacouba *
Yohwèlè *

Cliquez sur une ethnie pour la commenter ou pour repondre aux questions.

Refresh page

Groupe

Lettres


Cliquer ici
pour ajouter
une ethnie
africaine

10 CommentairesConnectez-vous sur abidjantalk pour pouvoir poster un commentaire
Toute la belle machine de ceux qui sortent de la "lointaine et infini Agnan", fut ébranlé avec l'irruption de la traite négrière et surtout vers les années 1700, quand des groupes de la périphérie voulurent traiter avec les européens sans se référer au pilier, arrière garde ou coeur... celui qui fait respirer cette machine "Akan".

L puissant A-santi... idolâtra le Gbelembli et minimisa la reine mère... LA-gni partit de son territoire pour des conquêtes égoïste ... Il s'attaqua à l'A-ehotilé et à l'A-bouré... La périphérie, gage de sécurité ... chercha de plus en plus son autonomie... les Gbelemgbli se firent servir au lieu de servir... Ils menèrent des campagnes de razzia pour trouver des esclaves pour l'européen... l'Homme devenait une monnaie d'échange et les hommes méprisèrent de plus en plus les fondements de leur coutumes t le rôle de la Malata (source de tout pouvoir Akan).

Même au centre, plus tard, Kacou Aka recherchant l'unité perdue, fut abandonné aux Anglais... une terrible et irrémédiable division cassa le Zema en deux (Est et Ouest). Le bruit couru et exagéra ses opérations punitives... Il fut considéré comme cruel et sanguinaire. C'était le tout dernier MILINZ'MA (Monarque = seul souverain issu de la Malata centrale) Akan... Il mourut à la prison de Cape Coast en Gold Coast.
À suivre...


Posté par Amanzulé le 08-Feb-2010 14:59 | #13
L'unité des peuples

Au coeur de l'éducation du Zema se trouve l'unité du peuple et la recherche du bien-être se proches. Le pillier sur lequel il construt sa vie est la mère celle par qui Nanan Ya (minlin) enfante le monde et le pouvoir.

Les sept clans représentant les sept peuples du monde... les sept pouvoirs ou moyens de vivre.
Posté par Amanzulé le 30-Dec-2009 16:53 | #12
SUITE DE L'HISTOIRE DES NZEMA

N'oublions pas les a-isis, a-bey, a-bourey...
Tous ces groupes parfaitement organisés servaient tout le peuple "Akan" (employons ce terme pour l'instant)... Ils développaient pour tous, à la périphérie du Zema les potentialités d'une vie saine et harmonieuse... Les garnisons étaient à la fois guerrières et agricultrice. Les forêts et les savanes étaient mises en valeur... les jours de récolte étaient des jours de fête... la culture de l'igname disqualifiait la famine... les tubercules grâces et abondantes étaient des providences fêtées en grandes pompes...
Alors que progressivement la périphérie adoptait les tubercules (abondantes) comme mode de nourriture, le Zema maintenait le maïs... et faisait connaître la banane...
Posté par Amanzulé le 29-Dec-2009 13:07 | #11
Les garnisons connus sont: a-bidji, a-ebrié, a-bouré, a-ladian, a-gni, a-santi, a-sabou, a-vikan, a-ewé, a-hanta, a-tié, a-diou(krou),
Ces garnisons qui ont accompagnés le Zema (représentant de tous) depuis le grand agnan (ou sable), vont séjourner avec lui et tout autour de lui. L'évolution des dialectes se fait à partir de cette source linguistique appelée aujourd'hui le nzema... Les études de Delafosse semblent l'indiquer. Il est aisé de constater l'évolution des mots en partant de Beyin jusqu'à Divo;de BEyin jusqu'à Lomé ou de Beyin jusqu'à Koumassi, Bondoukou ou Bouaké. Nous relaterons cela bientôt (ouvrage) mais vous pouvez vous mêmes le faire....
(à suivre)
Posté par Amanzulé le 28-Dec-2009 18:37 | #10
L’Histoire Nzema

La linguistique montre que le nzema est une des langues d'où sont parties les entités AGIN, BAOULE...
Les peuples Akan n'étaient qu'un seul peuple très organisé, avec un siège le zema (l’union) et tout autour, des garnisons guerrières pour la défense de ce siège (e-bia pkolé). On était guerrier de génération en génération... Des épreuves très dures permettaient aux générations d'être toujours prête aux combat... Régulièrement « le zema » envoyait des inspecteurs contrôler les garnisons... Cet unité fut cassée par les différentes intrusions (traite des noires... colonisation), par le coup d'état d'Oseï Tutu de l'Asante et enfin par l'arrestation par les anglaise Kaku Ackah dernier Roi zema. (à suivre).

Posté par Amanzulé le 27-Dec-2009 16:21 | #9
La linguistique montre que le nzema est une des langue d'où sont partie les entités AGIN, BAOULE...
Les peuples Akan n'étaient qu'un seul peuple très organisé, avec un siège le zema et tout autour, des garnisons guerrières pour la défense de ce siège (e-bia pkolé). On était guérrier de génération en génération... Des épreuves très dures permettait au générations d'ête toujours prête aux combat... Régulièrement le zema envoyait des inspecteurs contrôler les garnisons... Cet nité fut cassé par les différentes intrusions (traite des noires... colonisation), par le coup d'état d'Oseï Tutu de l'Asante et enfin par l'arrestation par les anglaise Kaku Ackah dernier Roi Nzema. (à suivre)
Posté par Amanzulé le 27-Dec-2009 15:59 | #8
En relisant le poste du mois d'août je voudrais apporter quelques correction.
Si fête d'Apollonia il y a c'est le 9 février et non le 7. De plus cela s'écrit avec un "P" et deux "L" en référence à Apollon le grecque mythique. (voir wiki)..

J'imagine que le nom à été donné aux habitants de la côte à cause de la date mais aussi parceque les européens on trouvé dans nos parage beaucoup de défenses d'éléphant ou encore de dent d'éléphant. Or Apollonia et sensée être la patronne des dentistes....

J'attends vos commentaires.
merci

Posté par Minanga le 03-Dec-2009 10:39 | #7
Akwaba

Après quelques recherches personnelles sur le net au sujet de Nzema, je me propose de poster ici lien pour éviter de faire du copier coller.

http://www.nzima-kotoko.org/ : Site d'importance et à mon avis référence sur le net à notre sujet. Une thése d'histoire sur les Akans en générale en partie postée plus d'importantes intervention de professeur au sujet de l'installation des Nzima en Côte d'Ivoire. En particulier du professeur qui dirigeait l'association des Nzima de Bouaké d'où découle les informations donnée dans le précédent poste.

Bonne lecture. Moi je n'ai pas fini.

notez bien: le site s'adresse à tous ceux qui se reconnaisse de l'alliance Kotoko (porc-épique), c'est à dire la plus part des Akans
Posté par Minanga le 03-Dec-2009 10:33 | #6
Bonjour,
Je viens de la famille Alonwoba, qui est la 5ème famille parmis les 7 qui compose les N'Zima. Nos symboles sont le Raphia et la calebasse (Douka nee awa).

Je vous retranscrit ici une partie du text d'un livret de l'association de NZema de Bouaké. N°1 avril 2000

De l'origine de l'appelation Appolonien
Les Européens seraient arrivé sur la côte des Nzema un 7 février, jour de fête de la saint Appolonie. Ils auraient alors donné le nom de la Sainte à la côte et à ses habitants.

Il faut noter qu'Appolonien s'écrit avec deux pp et un l et Apollon avec un seul p et deux ll. Il est peu probable qu'Appolonien viennent d'Apollon, meme si souvent on est beau comme Apollon. :o)

Nzema à elle plusieurs explications.
Certains disent que ce sont les Agni qui nous ont appelé "me nzi ma" ou "me nzi ma bê" voulant dire "je ne sais pas", "je ne les connais pas". D'autre attribuent l'origine du mot à l'expression "me nzi ba" signifiant mes frères cadets, car nous sommes arrivé après les Agni
Finalement, les Nzema eux-même disent que le nom nzema vient de "ndweba" signifiant "traquer, fuir". Les Nzema sont un peuple qui, traqué plusieurs fois, a toujours réussi à s'enfuir.


Voici une très très brève présentation des 7 familles:
Ndweafoou: Senle, feu
Ezohile : Awule, riz
Nvavile : Abêlê, maïs
Adahonle : Arêlê, graine de palme
Alonwoba : Douka nee awa, raphia et calebasse
Azanwule : Elue, igname
Mafolê: Ezukoa, or et argent

Nzema est l'orthographe correcte et non Nzima ni N'zema mais bien Nzema

Posté par Minanga le 22-Aug-2009 15:06 | #5
Tout ici? Comme vous êtes insuffisants..
Posté par Essaba le 23-Apr-2008 15:48 | #4
Page 1 of 2Connectez-vous sur abidjantalk pour pouvoir poster un commentaire Page -> 1 2

      Haut de Page         
       

Google
 E-mail Webmaster     Send Envoyer un Message privé au webmaster